21 milliards pour les chemins communaux de Harraze et Bendaoud

, par  F.D., El Moudjahid , popularité : 2%

Le wali de Bordj Bou-Arréridj, qui a effectué hier une tournée dans la daïra de Mansourah, a insisté sur le désenclavement du nord de la région, notamment les communes de Harraze et Bendaoud. Tous les chemins communaux doivent être réhabilités, a dit le premier responsable de la wilaya qui a lancé une série de projets dans ce cadre, pour une valeur de 21 milliards de centimes.

Les jeunes ont constitué l’autre priorité pour M. Abderrahmane Kadid, qui a inauguré trois bibliothèques dans les deux communes et lancé plusieurs projets d’aires de jeu et surtout de locaux professionnels pour lutter contre le chômage qui sévit dans la région. Il a même assisté à un tournoi de volley-ball.

Toujours dans le souci de désenclaver les deux communes, le premier responsable de la wilaya, qui a inauguré un centre de santé d’un coût de 4 milliards de centimes à Harraze, a insisté sur la construction de logements de fonctions pour les médecins, afin de les fixer et leur permettre de travailler dans de bonnes conditions.

Rappelons que le centre de santé est équipé d’une radio, et surtout d’une maternité. Ce qui réglera le problème des accouchements qui préoccupe les habitants et les pénalise.

Autant dire qu’avec toutes les structures et les projets inscrits, le visage du nord de la daïra de Mansourah devra changer grâce au programme du Président de la République, comme l’a indiqué le wali, qui a demandé aux présidents d’APC d’être à l’écoute des citoyens, particulièrement les jeunes.

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria