CABBA : l’entraineur Abdelkrim Bira sur le départ

, popularité : 1%

Le CA Bordj Bou Arréridj a concédé vendredi dernier sa deuxième défaite de rang, cette fois-ci sur le terrain de l’A Bousaâda (1-0), lui valant d’être reléguée à la sixième place au classement en plus d’un imminent départ de son entraîneur Abdelkrim Bira.

Le CABBA avait pourtant réussi une ascension fulgurante depuis l’arrivée de Bira à la barre technique au milieu de la phase aller, ce qui lui a permis de se relancer dans la course à la montée. Les gars des « Bibans » se sont également offert le luxe de se qualifier aux quarts de finale de la coupe d’Algérie où ils vont en découdre avec le CR Belouizdad à Alger.
Tout baignait (dans l’huile) donc pour le CABBA avant que le club ne plonge soudainement dans la crise. Pour cause, la défaite concédée à domicile dans les dernières minutes du match face à l’ASM Oran (2-1) pour le compte de la 19e journée.

Cette défaite a eu de lourdes conséquences sur l’équipe et les joueurs qui ont même failli être lynchés par des « pseudo-supporters », regrettait l’entraîneur Bira qui a évoqué, ce jour-là déjà, sa démission. Mais ça ne devrait être que partie remise, étant donné que Bira a laissé entendre à ses joueurs, à l’issue du match de Bousaâda, qu’il était sur le départ, apprend-on de l’entourage du club.

Le CABBA n’a pourtant pas encore perdu toutes ses chances dans la course à la montée. Quatre points seulement le sépare du troisième au classement, la JSM Béjaïa, sachant que les trois premiers à l’issue de l’exercice accéderont en Ligue 1.

L’Expression

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria