Elections législatives : la course à la place

, popularité : 11%

Dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le FLN enregistre une centaine de dépôts de candidatures, dont 50 au chef-lieu de wilaya. Parmi ces noms, notons ceux des députés sortants comme Zebiri, Dissa et Saïdani mais aussi le P-DG de Géant, Abdelkrim Mebarkia, et l’ex-DG de Mobilis, Saâd Damma. M. Moussa Benhamadi, ancien ministre et conseiller en communication d’Ould Abbes, a déposé son dossier le 30 janvier.
Son frère, Smaïl Benhamadi, a, quant à lui, déposé sa candidature sur la liste du RND. Pour les islamistes, malgré les alliances de leurs états-majors, ils restent divisés au niveau local. Pour “l’Union pour En-Nahda, la Justice et l’édification”, le candidat tête de liste reste incertain, même si on parle de l’ancien député Abdelbaki Kessal qui peut apporter un plus. Du côté du MSP, le choix de la base s’est porté sur le chef de bureau de wilaya, Ameur Megudemi. Au FFS, qui a deux députés à BBA, le député sortant Abbes Abdelhamid serait tête de liste mais rien n’est encore officiel.
Pour le PT, une quarantaine de candidatures ont été déposées. La décision n’est pas encore prise. Le parti El-Moustaqbal aurait choisi, Hocine Dhamen, un élu de l’APW comme tête de liste.
Pour les indépendants, même si le nombre de retraits de formulaires au niveau de la Drag est connu, les noms des membres et de la tête de liste restent inconnus.

Liberté

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria