Mise en service de la première centrale électrique mobile blindée du pays

, popularité : 1%

BORDJ BOU ARRERIDJ - La première centrale électrique mobile blindée du pays vient d’être mise en service à Bordj Bou Arreridj, a-t-on appris mercredi auprès de la direction de wilaya de la Société de distribution (SDE).

Mis en service à l’occasion de la célébration du double anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures et de la création de l’UGTA, cet équipement, d’un coût de 820 millions de dinars, utilise la technologie à isolation gazeuse, dite aussi blindée, avantageuse par rapport à la technologie conventionnelle en matière, notamment, de compacité et de fiabilité.

La nouvelle centrale qui emploie 25 travailleurs entre ingénieurs, techniciens et agents de sécurité et produit 80.000 kilovolt ampères (KVA), sera suivie "prochainement" par l’exploitation d’une centrale similaire dans la wilaya d’Adrar, a ajouté la même source.

La centrale, pourvue de plusieurs groupes électrogènes blindés installés sur des véhicules mobiles et tractés, a été installée sur un terrain d’un hectare sur un site montagneux proche de la commune d’El Mehir.

Elle a été reliée au réseau de haute tension pour renforcer, en cas de besoin, la fourniture d’électricité à Bordj Bou Arreridj, mais aussi dans d’autres wilayas, dont Blida, a-t-on fait savoir.

Cet équipement qui ne fonctionne actuellement qu’à 12 % de ses capacités pourrait être mis en service à distance à partir des centres de commande des wilayas de Bordj Bou Arreridj et de Sétif en cas de coupure ou autres situations exceptionnelles, a-t-on également indiqué à la SDE de Bordj Bou Arreridj.

La centrale peut être déplacée en cas de sinistre et réinstallée sur un autre site en un mois, ont expliqué les responsables de la SDE qui ont inscrit cet investissement dans le cadre de l’amélioration des prestations dues aux usagers.

A.P.S.

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria