Parution du roman "Les oiseaux de la nuit" par Mohamed Djaaffar chez Casbah Editions

, popularité : 1%

Né en 1955 à Bordj Bou Arréridj, Mohamed Djaafar a effectué ses études primaires et secondaires dans cette ville puis au lycée Kerouani de Sétif. Après avoir fréquenté la faculté de droit d’Alger, il poursuit des études de documentation à Bruxelles et s’oriente vers la carrière militaire . Retraité, il se consacre à l’écriture.

Mohamed Djaffar sera au Salon du Livre où une vente dédicace est prévue le 7 novembre.

Quatrième de couverture du roman :

Pendant que les grands du moment s’appliquent, à coups d’intrigues et de coups bas, à démentir l’adage qui prétend que les loups ne s’entre-dévorent pas, les pauvres hères qui hantent les zones d’ombre de la capitale se demandent à quelle sauce ils vont être mangés. En effet, s’il faut croire une rumeur persistante, les mendiants et les SDF feront bientôt l’objet d’une mesure d’expulsion. Pour l’instant, ils sont, en toute ignorance de cause, au centre de tractations politiques d’un parti rongé par ses luttes intestines.

D’une actualité troublante, ce roman, écrit en 1992, a été réaménagé, vingt ans après, sans que son intégrité et sa trame initiale n’en soient affectées.

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria