Des jardins publics à l’abandon

, popularité : 1%

En plus du manque flagrant constaté en matière d’espaces verts, les rares jardins dont dispose la ville de Bordj sont dans un état déplorable. Ceux-ci ressemblent beaucoup plus à des dépotoirs à ciel ouvert plutôt qu’à des lieux de balade et de détente. Ces « coins verts » qui faisaient jadis la fierté de de la capitale des Bibans ont perdu leur vocation.

Cela offre désormais un spectacle de désolation et une triste image d’une ville où les espaces verts ne sont plus en état de rendre service à une population en mal de loisirs.

A lire aussi sur le même sujet :

Un grand hommage à Monsieur Bencheikh Messaoud

Mr Bencheikh Messaoud, le dernier des jardiniers de Bordj

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria