Violences policières de Tizi-Ouzou : un des agents impliqués est originaire de Bordj Bou Arréridj

, popularité : 1%

Sur les vidéo montrant des policiers en train de tabasser des manifestants à Tizi-Ouzou lors de la marche du 20 avril 2014 célébrant le 34eme anniversaire du printemps berbère, plusieurs policiers ont été photographiés ou filmés en train de tirer ou de rouer de coups des manifestants au sol, certains inanimés sont trainés comme des sacs s’ils ne sont pas achevés à coups de pieds.

Des bloggeurs et des facebookers entrent en action en mettant en ligne sur les réseaux sociaux les photos avec nom, prénom, situation familiale et adresse des policiers pris sur le fait.

Il se trouve que l’un d’eux a été formellement reconnu comme étant un policier habitant un quartier précis de la ville de Bordj Bou Arréridj.

Grâce aux nouvelles technologies et aux réseaux sociaux, les forces de sécurité sont désormais sous la surveillance des cybercitoyens, pour dénoncer leurs actes répréhensibles.

Avertissement : la vidéo ci-dessous peut choquer les âmes sensibles :

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria