Quand une loi de finances encourage l’importation au détriment de la production nationale

, par  Farid Righi , popularité : 1%

Alors qu’avant le 1.1.2014,les industries pharmaceutiques nationales importaient les matières premières destinées a la fabrication de médicaments sans paiement de la taxe sur la valeur ajoutée(TVA),à compter de cette date,ils devront s’en acquitter .
Cette mesure ne touche pas les importateurs qui continueront à importer les produits pharmaceutiques sans débourser cette taxe.

Evidemment,la réglementation fiscale permet le remboursement de la TVA,mais la date entre son paiement et son remboursement ne coïncidant pas ,elle constitue,lors de l’importation une charge financière.

Alors,comment peut-on encourager la production nationale lorsque des mesures de la sorte sont décidées ?

Farid Righi

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria