Lancement de la régie de transport urbain

, popularité : 2%

Amar Tou, ministre des Transports, a effectué, mercredi dernier en fin de journée, une visite d’inspection dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj.

C’est par la base vie de la société chinoise à Hammam Bibans, située à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de Bordj Bou Arréridj, que le ministre a entamé sa visite en inspectant le chantier d’électrification de la voie ferrée Thénia-Bordj Bou Arréridj. Le représentant du gouvernement semblait mécontent du retard pris dans le lancement de ces travaux qui devaient commencer en avril dernier. Le deuxième et dernier point de cette visite éclair dans la région a été la ville de Bordj Bou Arréridj, où il a inauguré une nouvelle régie de transport urbain de voyageurs. Pour le démarrage de cette entreprise, 10 bus ont été mis en circulation.

Selon ses responsables, elle sera dotée de 30 autres véhicules d’une capacité de 100 places chacun et emploiera 120 à 150 travailleurs, entre encadrement et personnels d’exécution. La régie qui couvrira un plan de transport incluant plusieurs quartiers et localités de Bordj Bou Arréridj est appelée non seulement à pallier aux insuffisances en matière de transport mais à réduire le nombre de vieux bus engorgeant et polluant la ville sans pour autant assurer les dessertes dans de il va sans dire bonnes conditions. Notons qu’une conférence de presse du ministre, prévue dans la soirée, a été annulée à la dernière minute.

A. B.,El Watan

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria