Plusieurs infrastructures attendues

, par  Abdelkader Djerbah, El Watan , popularité : 1%

Dans un point de presse, le directeur de l’éducation a fait savoir que la wilaya de Bordj Bou Arreridj n’a pas à se plaindre du côté infrastructures scolaires.

Elle compte 60 lycées et plus de 110 CEM, pour cette année qui coïncide avec la 5e année de réforme, et verra l’ouverture de 3 lycées et 3 CEM respectivement à Leksour, Khellil, Tixter, El Achir, Mehir et Bellimour, ainsi que 8 groupes scolaires. Pour cette rentrée scolaire, 165 074 élèves seront au rendez-vous le 15 septembre, dont 11 733 prendront le chemin de l’école pour la première fois. Concernant le volet des recalés au baccalauréat, tous les candidats ayant obtenu une moyenne supérieure à 8, seront autorisés à redoubler, conformément aux instructions du ministre de l’Education, nous dit-on.

Cependant, la réhabilitation des cantines semble devenir une priorité, tant le pouvoir d’achat des citoyens laisse à désirer ; le nombre de bénéficiaires dépasse les 50 000, soit un taux de 50 %. Pour ce qui est du personnel enseignant et encadrant, le secteur accuse un déficit de 600 postes. Le manque flagrant affecte surtout les filières des langues, notamment l’allemand et l’espagnol, un vrai casse-tête pour les responsables et une source d’angoisse pour les parents. Pour sa part, la direction promet d’accorder des avantages aux professeurs désirant servir dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj.

Abdelkader Djerbah

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria