Zoulikha Taouchichet rend hommage au patrimoine

, popularité : 1%

La plasticienne Zoulikha Taouchichet
rend hommage au patrimoine à travers une
exposition consacrée à la femme et qui se
tient à la cybergalerie Didouche-Mourad
(Alger) à partir de lundi.

« La femme est la mémoire et la gardienne des
traditions, et à travers la série de tableaux
autour de la thématique de la femme, je
rends hommage au patrimoine », a indiqué
l’artiste peintre algérienne résidant en
France et qui expose pour la première fois en
Algérie.

Comprenant une trentaine de tableaux réalisés
selon la technique peinture à l’huile
sur toile et un style figuratif, la collection exposée
évoque la femme algérienne, sa noblesse,
sa beauté, son savoir-faire et son savoir-
vivre.

« S’il fallait une musique pour habiller mes
peintures de satin et de soie, je jouerais du
hawzi à coup de pinceau et au rythme des
youyou, derbouka et karkabou », a affirmé
l’artiste qui a peint avec beaucoup de poésie
les femmes des différentes régions du
pays portant les magnifiques costumes locaux
et parés de fins bijoux émaillés ou sertis
de pierres.

« Je transpose dans mes tableaux la richesse
et la beauté de mon pays, qui est la principale
source de mon inspiration », a relevé
l’exposante pour qui chaque voyage en Algérie
est un « resssourcement ».

L’artiste, dont la palette est très variée avec
cependant une prédominance de tons
chauds et lumineux, a aussi rendu hommage,
lors de cette exposition, au chantre de
la chanson chaâbi, El-Hadj M’Hamed El-Anka.
« J’ai aussi rendu hommage lors d’une précédente
exposition à l’artiste et compositeur
Cherif Khedam », a confié Zoulikha Taouchichet
qui a exposé en France une autre série
de tableaux consacrée à la femme algérienne
et, à travers laquelle, elle a mis en exergue
la beauté des anciens prénoms.

« C’était aussi, pour moi, une façon de participer
à la sauvegarde du patrimoine », a expliqué
l’artiste qui compte exposer durant
une année entière en Algérie avant de présenter
ses nouvelles oeuvres en Europe et
aux Etats-Unis. Diplômée de l’Ecole des
beaux-arts de Combs-la-ville et de l’Ecole des
arts décoratifs de Paris (France), la plasticienne
compte à son actif des expositions en
Espagne, en France et en Suisse.

APS, La Nouvelle République

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria