Plus de 333 ha de forêts ravagés par les flammes

, popularité : 1%

En trois jours, 333 ha de forêt ont été détruits par les incendies qui se sont déclarés à Bordj Bou Arréridj. Le bilan de ces sinistres qui ont ravagé la région ne cesse de s’alourdir.

Dans la forêt de Dar Zitoune Bounechada, (commune de Medjana), ces incendies, qui ne sont pas encore tous maîtrisés, ont réduit en fumée près de 244 ha de forêt de pins, de 15 à 20 ans d’âge et même plus, 497 arbres fruitiers, 25 ha de blé, 2 d’orge, 4 de foins et 2 de broussailles. Malgré les efforts déployés par les éléments de la Protection civile, des foyers sont encore actifs dans cette région du nord de la wilaya. La situation n’est pas meilleure dans la commune de Teffreg, à 40 km du chef-lieu de wilaya, où l’on estime à 100 ha la superficie forestière brûlée et une maison complètement dévorée par les flammes. Attisés par des conditions climatiques favorables, les fortes chaleurs et les vents secs, les feux continuent de sévir.

L’intervention des sapeurs pompiers dans cette région montagneuse, très difficile d’accès, est jugée déterminante pour venir à bout des foyers vifs. À noter que pour circonscrire ces derniers, des moyens humains et matériels ont été mobilisés depuis la déclaration des premiers sinistres. Dans ce cadre, des membres de la direction des forêts ont rejoint les équipes de la Protection civile, aidées par la population locale qui participe d’une manière spontanée et volontaire à la lutte contre le fléau. Pour les feux de récolte, la wilaya de Bordj Bou Arréridj en a connu plusieurs durant cette période. Notons enfin que pas moins de 723 arbres fruitiers, 1 280 bottes de foin, une cinquantaine d’hectares de blé et d’orge et une quarantaine d’hectares de champs divers sont partis en fumée.

Par Ad. B., El Watan

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria