Droit pénal international : deux poids, deux mesures ?

, par  Farid Righi , popularité : 2%

La justice hollandaise vient de condamner cinq somaliens à cinq ans de prison ferme pour"piraterie dans les eaux internationales".

Une telle condamnation devrait faire jurisprudence pour tous les actes similaires.

Qu’en sera t-il donc pour l’assaut de la marine de guerre israélienne qui,de surcroît,a été sanglant puisque ayant provoqué plus de neufs tués et des dizaines de blessés alors que celui commis par les somaliens n’a fait aucune victime ?

Mieux et il faut le rappeler l’acte des somaliens a eu pour cause le ratissement par de grands cargos des fonds marins des eaux avoisinant la Somalie entraînant la destruction de la vie aquatique et la privation des petits pécheurs africains de la prise artisanale sans oublier le déversement dans ces eaux de déchets trés toxiques des usines des pays de l’occident alors que celui des israéliens est purement criminel.

Ce dernier, en sus qu’il s’est déroulé dans les eaux internationales a été dirigé contre des humanitaires qui n’avaient dans leurs bateaux que des marchandises destinées à la population de Ghaza qui en est privée du fait du blocus imposé par le pays que les états unis et consorts nous présentent comme l’une des plus grandes démocraties du monde.

Nous sommes convaincus que tout sera fait pour qu’aucune enquête internationale ne sera ouverte.

Aux dernières nouvelles, il semblerait que le dossier serait pris en charge par Israél qui deviendrait alors juge et partie.
Et comme toujours, il y a une justice pour les opprimés et une autre pour les oppresseurs.

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria