Deux ans de prison ferme pour falsification de bulletins scolaires

, popularité : 1%

Le verdict dans l’affaire des directeurs d’établissements scolaires, élèves et parents d’élèves, a été rendu, lundi dernier, par le tribunal de Bordj Bou Arréridj.

Des peines allant de 2 ans de prison ferme assortis d’une amende de 100 000 DA pour un parent d’élève, une année ferme et une amende de 50 000 DA pour deux directeurs (CEM et lycée), 6 mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 20 000 DA pour un autre proviseur, 2 mois de prison avec sursis et 20 000 DA d’amende pour un autre directeur de lycée et deux mois avec sursis pour un élève. Les huit autres accusés ont été acquittés. Rappelons que l’affaire a débuté durant l’année scolaire 2008 suite à une lettre anonyme adressée à la police judiciaire de Bordj Bou Arréridj. La direction de l’éducation s’est constituée partie civile.

Par Ad. B.

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria