Sur les bords de tes yeux

, par  lupin34 , popularité : 2%

L’art se conjugue au feminin,et la rime reste la plume des égarés.Tel est la parole qui exprime et explique ma nouvelle tentative de conjuguer la beauté au feminin...Je dédie ce poeme a vous ,cherds lecteurs...Sans oublier celle pour qui tout mon etre bat...

- La surface blue de tes yeux
- M’appelle à rejoindre tes profondeurs
- Dans un reve délicieux et pieux
- Je plonge avec délice dans tes ardeurs
- Je l’ai accepté sans préliminaire
- Sais-tu pourquoi je préfère tes aires
- C’est la mer de ton cœur qui aspire
- Fait de moi le prince martyre
- Du risque de croiser tes beaux yeux
- Je me baladais l’esprit insoucieux
- Subitement !
- Une larme se fond en moi meurtrière
- M’assoma d’articuler la langue de Molière
- A exprimer ce qui boulverse mes tripes
- Dans un aire dançant de tulipes
- Je savoure toute lettre qui glisse
- Sous le charme des mots qui se plissent
- En un accordéan à rythme de goute
- Qui tombe du haurt vers une voutte
- A toi ,qui frappe de foudres
- Mon pénible destin afin de le coudre
- D’un fil de lumiere qui aveugle l’horizon
- Et ajoute du venin sur le mal poison
- A toi,ange à mille ailes de vent
- Je pense à toi la nuit et souvent
- Quand ton musque rafraichit mon cœur
- Comme se le fait le forçat le jour de labeur

-ZAK34-

Vos commentaires seront les biens venus...connaisseurs
de ce domaine artistique.

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria