Thimchret à l’occasion du Mawlid Ennabawi

, par  Chabane Bouarissa, Liberté , popularité : 2%

Chaque année, à la fête d’El Mawlid Ennabawi, les villageois d’Ith Khelifa, 40 kilomètres au nord de Bordj Bou-Arréridj, organise une thimchret durant laquelle plusieurs bœufs vont être sacrifiés et distribués à parts égales à tous les habitants sans distinction. “Aujourd’hui, tout le monde mangera du couscous avec de la viande”, dira El Hadj Tayeb, un vieux du village.

C’est une grande fête populaire, pleine de gaieté, de lumières et de chants, organisée dans le village et qui dure jusqu’à l’aube. Les mosquées sont bien évidemment le théâtre des prières des fidèles revêtant un caractère symbolique supplémentaire. Le Coran est récité et de nombreux concours de chants coraniques sont organisés en mettant l’accent sur la vie de notre Prophète.

Certains parents saisissent l’occasion pour circoncire leurs petits garçons. Durant la nuit, des bougies sont allumées et les enfants font exploser les pétards et allument des feux. Les mamans, quant à elles, proposent du henné pour les amateurs suivi de la chanson Zad anabi wa frahna bih (le Prophète est né et nous sommes ravis). Pour la soirée, les femmes préparent de la tamina (gâteau à base de semoule grillée, miel et beurre) et lancent des youyous dès l’aube.

Météo

Bordj Bou Arreridj, 34, Algeria